Haut Parleur

Notre liste doit, en responsabilité, être force de proposition pour une sortie de crise garantissant à la fois une nécessaire continuité et une nouvelle dynamique pour notre établissement.

Nous avons donc envisagé toutes les solutions pouvant permettre de ne pas revivre lors du prochain Conseil d’administration une situation de blocage laissant l’établissement sans gouvernance.

C’est avec ces objectifs en tête que nous avons modifié de façon importante la configuration de l’équipe de gouvernance proposée. Ary BRUAND, conscient de la nécessité de faire bouger les lignes, a décidé de ne pas se représenter et de soutenir la candidature d’Éric BLOND à la présidence de l’Université, en binôme avec Paule QUILICHINI pour la vice-présidence du conseil d’Administration.

Nous tenons à remercier nos collègues élus sur la liste arrivée en tête dans les trois conseils centraux d’avoir partagé notre analyse et de soutenir cette démarche.

Nous espérons sincèrement que vous comprendrez ce choix qui place l’intérêt de l’établissement au centre de nos préoccupations. Il nous apparaît comme la seule solution permettant de mettre en place au plus vite une gouvernance pérenne pour les quatre prochaines années. Une gouvernance qui sera ouverte à tous les collègues désireux de faire avancer l’établissement.

Notre université doit être rapidement en capacité d’accompagner nos personnels et d’aider nos étudiants profondément affectés par la crise sanitaire. C’est notre priorité et nous savons que chacun est conscient de l’urgence de la situation.

Ary Bruand, Caroline Andreazza, Eric Blond, Sébastien Ringuedé, Paule Quilichini

Communiqué de presse