Actions 2021

Nos engagements guideront la politique qui sera menée pendant les quatre prochaines années. Ils se traduiront par des actions concrètes qui produiront leurs effets au quotidien et dont chacun pourra mesurer l’efficacité.

Nous vous présentons ici certaines des actions qui seront engagées dès 2021 pour illustrer la mise en œuvre des principes qui nous guideront, en cohérence avec nos engagements. Cette liste, qui n’a pas vocation à être exhaustive, permet de répondre de façon concrète aux interrogations formulées lors des nombreux échanges engagés avec l’ensemble de la communauté universitaire.

  • Relance des investissements en équipements pédagogiques dédiés au premier cycle.
  • Généralisation du parrainage des néo-inscrits en L1 pour favoriser leur intégration au sein de l’université.
  • Installation d’un chargé de mission pour une transition réussie du DUT vers le BUT.
  • Promotion des masters et des formations d’ingénieur porteurs des excellences de notre université.
  • Mise en place d’un dispositif d’accompagnement des équipes pédagogiques qui souhaitent développer un master dispensé en langue anglaise et/ou en co-tutelle internationale.
  • Reconnaissance et prise en compte dans les services de l’investissement des enseignants et enseignants-chercheurs dans les nouvelles formes d’enseignements (cours à distance, cours en langue anglaise, innovation pédagogique…).
  • Installation d’un groupe de travail sur le dispositif de portails de la première année de licence afin de préparer son évolution.
  • Réorganisation à l’échelle de l’établissement de la communication dans les lycées sur notre offre de formation, pour accompagner la mise en place du nouveau bac, et reconnaissance de cet investissement pour les collègues qui y participent.
  • Co-construction par la gouvernance et l’ensemble des unités de recherche du Grand Campus de la stratégie recherche de l’établissement au cours de rendez-vous réguliers par pôle.
  • Mise en place d’un contrat stratégique de développement pluriannuel pour chaque unité de recherche associant les autres établissements (CNRS, BRGM, Univ. Tours, INSA CVL, INRAE, CHRO) lorsqu’ils sont tutelles.
  • Augmentation du budget global de la Recherche pour financer la stratégie pluriannuelle définie avec les unités de recherche.
  • Augmentation du nombre de bourses de doctorat attribuées sur le budget de l’établissement.
  • Création de prix de thèse attribués par les écoles doctorales pour mettre à l’honneur nos doctorants et nos unités de recherche.
  • Mise en place de moyens de communication dédiés sur le site web de l’université, pour donner de la visibilité à la créativité et au dynamisme de nos doctorants et post doctorant.
  • Renforcement des moyens dédiés à la communication nationale et internationale valorisant notre expertise en recherche ainsi que notre capacité d’innovation et de transfert des savoirs et des technologies.
  • Evolution du Service de Partenariat et de Valorisation Grand Campus mutualisé avec les CNRS, sur la base d'un état des lieux qui sera réalisé au premier semestre 2021, afin de mieux accompagner les enseignants-chercheurs et les chercheurs lors du montage de leurs projets de recherche.
  • Evolution des outils de gestion administrative et financière de la recherche pour mieux répondre aux attentes des laboratoires et des porteurs de projets.
  • Création d'un « Comité de Vie de Campus » sur chaque site -associant enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels administratifs et techniques, étudiants - qui soit force de proposition pour la vie culturelle et associative, le développement durable et la qualité de vie sur les campus.
  • Promotion des déplacements doux (amplification de l’opération de prêts de vélo, déploiement d’abris équipés de prises électriques, révision du plan de circulation sur le campus de la Source, développement d’un parc de voitures électriques sur l’ensemble des sites…).
  • Développement des activités sportives et d’expressions (SUAPSE) proposées aux enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels administratifs et techniques, grâce à une diversification de l’offre et au prolongement de sa durée dans l’année.
  • Revalorisation de la subvention versée au CROUS afin que les personnels aient accès à un tarif de restauration plus avantageux sur les campus.
  • Développement des outils de diffusion interne de l’information permettant de mieux comprendre les objectifs poursuivis par les décisions qui concernent directement la vie de l’établissement.
  • Engagement d’une dynamique de simplification des procédures qui doivent être facilement accessibles sur l’intranet.
  • Création de plusieurs emplois Bénéficiaires de l'Obligation d'Emploi (BOE) permettant d’intégrer des personnes ayant obtenu la reconnaissance de travailleurs handicapés (RQTH).
  • Pérennisation de l’équipement systématique en ordinateur portable des enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs et personnels administratifs et techniques.
  • Mise en place d’un groupe de travail pour faire un premier bilan des conséquences de la crise sanitaire en vue d’en retirer des évolutions bénéfiques pour l’ensemble des personnels et des étudiants.
  • Poursuite de la politique de dé-précarisation de l’ensemble des personnels (titularisation ou CDIsation selon les statuts).
  • Poursuite du « repyramidage » des emplois des personnels administratifs et techniques au titre de la reconnaissance des acquis professionnels.
  • Transformation d’emplois de maître de conférences en emplois de professeur des universités (i.e. au titre de l’article 46.3) afin d’améliorer les perspectives de carrière des collègues fortement investis dans leur métier.
  • Programmation de temps d’échanges périodiques avec les organisations syndicales pour faire vivre le dialogue social au sein de notre établissement.
  • Elaboration en concertation avec les représentants étudiants du cahier des charges d’un bâtiment destiné à la vie étudiante sur le campus de La Source.
  • Consultation des « Comités de vie de campus » pour une meilleure valorisation des lieux de vie étudiante existants sur les autres campus (Châteauroux, Issoudun, Bourges, Chartres).
  • Poursuite des actions de sécurisation du campus de La Source après consultation des « Comité de vie de campus ».
  • Augmentation de l’offre de formations (et du nombre de places pour chaque formation) à destination des associations étudiantes afin de répondre à leurs différents besoins (premiers secours, cadre réglementaire autour de la gestion de l’événementiel, gestion financière d’une association…).
  • Organisation de rencontres régulières entre la gouvernance et les représentants des associations étudiantes pour suivre l’évolution de leurs attentes.
  • Mise en place d’un Data Center régional avec le BRGM, l’INSA CVL et l’Université de Tours.
  • Co-construction avec l’Université de Tours de la stratégie du CFA des Universités CVL pour l’ouverture de nouvelles formations en apprentissage et le développement d’actions concertées de promotion de l’alternance.
  • Création d’un Campus des Métiers et Qualifications « Transition Numérique » avec l’INSA CVL, l’Université de Tours et de nombreux Lycées de la région, soutenu par les entreprises du secteur.
  • Création d’une « fondation partenariale » pour accompagner les projets des enseignants, chercheurs et enseignants-chercheurs de l’université.
  • Poursuite du développement des licences « mineure santé » sur les sites d’Orléans, de Châteauroux et de Bourges, en partenariat avec l’université de Tours.